Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

Nouveau Président pour le Club du RCRS

Une nouvelle saison... Un nouveau président...! Bienvenue à Philippe FIDON, nouveau président du RCRS.



Découvrez rapidement cette passation de pouvoir lors de la dernière Assemblée Générale du Rugby Club Romorantin Sologne, grâce à cet article paru dans la Nouvelle République, le 21 juin dernier.

 

Philippe Fidon succède à Philippe Caullier à la tête du RCRS. Le nouveau président ne manque pas de travail après une saison globalement décevante.

Rigueur. C'est le premier mot qui a émergé parmi les objectifs de Philippe Fidon, lorsque celui-ci a présenté son projet, juste après que Frédéric Boulay, l'autre prétendant à la présidence, en a fait de même.
Comme c'est le premier cité qui l'a largement emporté, espérons qu'il aura la volonté et les moyens pour imposer la rigueur revendiquée, y compris lors de l'assemblée générale. « C'est sans doute l'AG la plus bordélique à laquelle j'ai assisté », a lancé non sans une pointe d'humour Michel Houry, le maire adjoint chargé des sports, lors de son son intervention au cours de laquelle il a aussi confirmé l'aide conséquente de la municipalité.

Rigueur et assiduité aux entraînements

Chacun y est allé de son rapport pour retracer une saison qui mérite la mention « peut mieux faire. » L'équipe des seniors a bien failli descendre d'une marche, malgré l'implication d'Alain Tavard qui sera reconduit comme entraîneur. Les jeunes qu'il avait à sa disposition ont parfois montré une capacité à élever leur niveau ce qui peut être de bon augure pour les prochaines saisons. Mais cela dépend d'une attitude que dirigeants comme entraîneur ont martelée, à savoir montrer de l'assiduité aux entraînements. 
Avec 165 licenciés, dont 68 à l'école de rugby, le RCRS se doit d'être plus ambitieux au vu des installations dont il dispose. Philippe Fidon en est bien conscient, c'est pourquoi ce restaurateur bien connu à Romorantin s'est lancé dans l'aventure en concédant qu'il n'était pas du tout issu du monde de l'ovalie : « Imposer de la rigueur à tous les niveaux est indispensable », a donc précisé, entre autres, le nouveau président.« Je veux qu'un directeur sportif assiste l'entraîneur et une personne déchargera le directeur de l'école de rugby dans les tâches administratives. Quatre personnes seront chargées de convaincre les partenaires de nous maintenir leur confiance ou de nous rejoindre. Enfin, j'espère que nous serons en mesure de trouver plusieurs recrues afin que notre équipe première puisse jouer un rôle intéressant dans son championnat. » Philippe Fidon, en écho à l'objectif prioritaire affiché par Frédéric Boulay, a laissé entendre qu'il étudierait la possibilité d'effectuer un groupement avec Salbris et Lamotte-Beuvron en seniors comme c'est déjà en place chez les jeunes.

 

Cor. NR : Dany Chamfrault

Source: http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Communes/Romorantin-Lanthenay/n/Contenus/Articles/2017/06/21/Le-rugby-se-donne-un-nouveau-president-3141566